Accueil>La chronique ovine:Traitement contre les strongles : flash, remanent ou longue action ?

La chronique ovine:Traitement contre les strongles : flash, remanent ou longue action ?

Parmi les spécialités disponibles sur le marché en matière de produits antiparasitaires contre les strongles gastro intestinaux, on peut distinguer trois catégories : les traitements à effet flashs, les traitements rémanents ou bien les traitements longues actions. Philippe Jacquiet, enseignant chercheur à l’école vétérinaire de Toulouse nous explique leur mode d’action.

« Un traitement flash permet d’éliminer les parasites présents chez un animal au moment du traitement. Dans ce cas, il n’y a aucune rémanence du produit et les animaux peuvent se recontaminer au bout de 12 ou 24 h post-traitement s’ils sont en pâture. A titre d’exemples, on peut citer le praziquantel, le fenbendazole mais aussi l’ivermectine orale pour laquelle la rémanence est très courte – deux ou trois jours maximum, donc on peut considérer cela comme un traitement flash. Ces traitements sont bien adaptés à l’entrée en bergerie car on sait que les animaux ne se recontamineront pas ».

Téléchargements

Partager cet article sur : TwitterFacebook