Accueil>La chronique ovine: Quelques solutions pour économiser du foin

La chronique ovine: Quelques solutions pour économiser du foin

Plusieurs alternatives sont envisageables pour économiser le stock de fourrage. La première consiste à rationner le foin et l’enrubannage afin de limiter le gaspillage sans pour autant pénaliser les performances des animaux. Les besoins d’une brebis sont couverts avec 1 à 1,5 kg brut de foin pour une brebis vide et en milieu de gestation et entre 1,5 et 2 kg pour une femelle qui allaite. La seconde est d’opter pour des rations à base de paille pour les agneaux et les agnelles de renouvellement. Pour les brebis à l’entretien, l’apport de 300 à 500 g de céréales suffit avec une ration « paille » dans la mesure où elles sont en bon état.

 

Une ration mixte

Distribuer des rations mixtes, avec par exemple du foin le matin et de la paille le soir pour les brebis en fin de gestation et en lactation est une autre solution. La ration en concentré est alors à majorer. Il est également possible d’acheter des aliments riches en fibres qui autorisent une économie de fourrage grossier. Sur ce sujet, consultez votre distributeur d’aliments.

Et si souhaitez remplacer la paille de litière par des plaquettes de bois, vous trouverez tous les renseignements utiles sur www.idele.fr, onglet « réseaux et partenariat/CIIRPO » et sur www.inn-ovin.fr.

 

 

Photo semaine 3-2020 : un repas de foin le matin et un de paille le soir : un bon compromis pour économiser du foin !

 

 

Laurence Sagot, Institut de l’Elevage/ CIIRPO

 

Partager cet article sur : TwitterFacebook