Accueil>La chronique ovine Des luttes d’automne sans herbe

La chronique ovine Des luttes d’automne sans herbe

Compte tenu des conditions climatiques, il faut s’attendre à avoir moins d’agneaux au printemps prochain… Afin de limiter cette perte, trier les brebis et mettre en lutte les brebis les plus en état est une solution. Cette dernière ne sera adoptée que si elle ne modifie pas l’équilibre des tailles de lots sur l’exploitation. D’une façon générale, des brebis en prise d’état sont plus fertiles que des brebis en perte d’état avec un écart de 7 % sur la durée totale de lutte. Toutefois, les brebis maigres (note d’état corporel de 2) et en état corporel moyen sont beaucoup plus sensibles à cette augmentation de poids que les femelles en bon état (note d’état corporel supérieure ou égale à 3).

 

Découvrez la suite de l’article en cliquant sur le lien ci-dessous,

 

bonne lecture

Téléchargements

semaine 41-2018

Partager cet article sur : TwitterFacebook