Accueil>La chronique ovine Des brasseurs d’air pour plus de confort en été

La chronique ovine Des brasseurs d’air pour plus de confort en été

Des brasseurs d’air pour plus de confort en été

 

Même si elle ne remplace pas l’isolation du bâtiment, la mise en place de brasseurs d’air dans une bergerie qui ventile déjà correctement peut constituer une amélioration de l’ambiance lors de fortes chaleurs. En effet, ces ventilateurs diminuent la température ressentie. Dans un bâtiment, la baisse réelle de température existe même si elle est minime. Et l’effet « ambiance » sur les animaux est incontestable : ils viennent se rafraichir au ventilateur et mangent mieux. De plus, grâce aux courants d’air générés, ces ventilateurs ont un effet important sur les mouches ! Moins de mouches, c’est plus de confort pour les animaux et les éleveurs !

 

De 300 à 1000 €

Il existe différentes sortes de brasseurs qui peuvent être utilisés en bergerie. Les plus simples sont des ventilateurs courants à pâles horizontales. Les tarifs varient en fonction de la taille, du type de ventilateurs et de sa puissance. Comptez de 300 € pour les plus petits et plus simples, à plus de 1000 € pour les plus performants, parfois couplés à des brumisateurs.

 

Photo semaine 26-19 : en plus de raffraichir, l’effet sur les mouches est incontestable

 

 

Laurence Sagot (Institut de l’Elevage/ CIIRPO)

D’après « le feuillet du moutonnier du Tarn »

 

Partager cet article sur : TwitterFacebook