Accueil>La chronique ovine: Des besoins en eau doublés avec les fortes chaleurs

La chronique ovine: Des besoins en eau doublés avec les fortes chaleurs

Avec des températures de 30°C et plus, les besoins des animaux en eau sont doublés pour une même ration. Par exemple, un agneau en bergerie boit au quotidien 3 litres d’eau par fortes chaleurs. Le nombre d’abreuvoirs et leur débit revêtent alors une grande importance. En suivant les recommandations d’un abreuvoir pour 40 à 50 animaux, les quantités d’eau disponibles sont suffisantes quel que soit son débit (jusqu‘à 8 litres par minute). Il reste par contre très important de vérifier au quotidien qu’ils restent propres.
L’électricité peut être une cause de déshydratation des animaux. Une simple vérification permet de mesurer le courant électrique vagabond grâce à un voltmètre. L’indicateur ne doit pas dépasser 150 mV avec une zone de confort comprise entre 50 et 80 mV.

20 litres pour une brebis en lactation
Pour une brebis en début de lactation, les consommations quotidiennes d’eau sont de 10 litres en hiver et 20 litres lors de fortes chaleurs avec une ration sèche.
Lorsque les animaux sont à l’herbe, l’approvisionnement en eau propre reste le principal élément de vigilance. L’herbe sèche devient riche en matière sèche et les besoins des animaux en eau sont considérablement augmentés. S’il s’agit d’abreuvoirs, il faut impérativement vérifier qu’ils restent bien approvisionnés en eau propre.

Photo semaine 27-19 : à l’herbe comme en bergerie, des abreuvoirs propres
CP : CIIRPO

Laurence Sagot (Institut de l’Elevage/ CIIRPO)

Partager cet article sur : TwitterFacebook