Accueil>La chronique ovine 02-2019, Mélangeuse distributrice : à partir de 200 UGB

La chronique ovine 02-2019, Mélangeuse distributrice : à partir de 200 UGB

Mélangeuse distributrice : à partir de 200 UGB

 

Compte tenu du montant de l’investissement, les mélangeuses distributrices ne se justifient qu’au dessus de 200 UGB ou 1400 brebis en élevage spécialisé. Pierre Lépée, conseiller machinisme à la chambre d’agriculture de la Creuse insiste sur le fait « qu’en dessous de 200 UGB, il y a des solutions plus simples et moins couteuses pour distribuer les rations s’il s’agit d’acheter du matériel neuf. En effet, ce type de matériel induit nécessairement une hausse du poste de carburant et le gain de temps n’est pas systématique. C’est le cas par exemple avec des bruns longs et du fourrage sec car les temps de mélange sont plus importants ». Certains éleveurs l’achètent d’ailleurs à plusieurs, élevages ovins et bovins parfois, et ne distribuent plus qu’un jour sur deux ou trois.

Pour lire la totalité de l’article cliquez sur le lien ci-dessous,

 

bonne lecture

Téléchargements

Mélangeuse distributrice : des éleveurs partagent leur expérience

Partager cet article sur : TwitterFacebook