Accueil>La chronique ovine: Quatre méthodes pour faire adopter un agneau

La chronique ovine: Quatre méthodes pour faire adopter un agneau

L’adoption n’est pas toujours couronnée de succès mais certaines méthodes offrent plus de réussite que d’autres. Frotter l’agneau à adopter avec le placenta de la brebis qui vient de mettre bas est en une. Hubert Germain, vétérinaire et formateur explique « qu’il est possible de simuler un nouvel agnelage afin de déclencher l’ocytocine par la compression des sciatiques. Quatre doigts sont introduits dans le vagin, le pouce à l’extérieur. Un message est alors réalisé en appuyant bien sur le plancher du bassin. Cette technique est à essayer lorsque l’agnelage est récent ». La case d’adoption est une autre solution. La brebis est alors attachée au cornadis en permanence.  L’alimentation et l’abreuvement sont réalisés par devant. La mère ne peut pas voire ni sentir l’agneau à adopter et l’éleveur se poste dans la case plusieurs fois par jour pour le faire téter. Pour vérifier si l’adoption a réussi, elle est détachée du cornadis et observée de près pendant quelque temps.

Téléchargements

semaine 12-2018

Partager cet article sur : TwitterFacebook