Accueil>La chronique ovine: Des agneaux plus vigoureux à la naissance avec des brebis bien alimentées

La chronique ovine: Des agneaux plus vigoureux à la naissance avec des brebis bien alimentées

Selon les résultats d’une récente étude¹, les agneaux sont plus débrouillards à la naissance lorsque leurs mères sont bien alimentées lors des six dernières semaines de gestation. Myriam Doucet, vétérinaire à l’Institut de l’Elevage en charge de cette étude, explique que « la proportion d’agneaux qui vont essayer de se lever dans les cinq premières minutes est supérieure de 29 % lorsque les brebis reçoivent une ration suffisante par rapport à des brebis sous alimentées à raison de 80 % de leurs besoins ». Cet écart se maintient deux heures après la naissance : 90 % des agneaux dont la mère a été alimentée correctement ont tété tout seul. Dans notre étude, cette proportion passe à 62 % avec des brebis sous alimentées.

Téléchargements

semaine 6-2018

Partager cet article sur : TwitterFacebook