Accueil>Apprécier l’état d’engraissement de ses agneaux

Apprécier l’état d’engraissement de ses agneaux

Savoir trier ses agneaux

Savoir apprécier l’état d’engraissement de ses agneaux est un savoir-faire que l’éleveur acquiert avec l’expérience. Savoir trier ses agneaux permet aussi d’améliorer leur valeur d’achat.

Un premier tri doit permettre de séparer mâles et femelles, puis 2 palpations sont nécessaires pour apprécier la finition de l’agneau en terme de développement musculaire et état d’engraissement :

  • Palpation «musculaire» : serrer les «lombaires» avec votre main. La noix de côtelette est développée et ferme. Elle le sera moins pour des agneaux rustiques et non bouchers.
  • Palpation «engraissement» : au niveau des lombaires, les pointes des vertèbres ne doivent pas se sentir. Au niveau des côtes, exercer une légère pression pour apprécier l’engraissement. Le contact des côtes n’est pas direct : un amorti se fait ressentir grâce à une fine couche de gras.

 

Quelques informations complémentaires, trucs et astuces !

  • Certains éleveurs apprécient l’épaisseur de gras à l’attache de la queue.
  • La laine est souvent humide et grasse au toucher, en fin de finition.

Téléchargements

Savoir trier ses agneaux

Partager cet article sur : TwitterFacebook