Accueil>Espace presse et actualités>Actualités>Trois journées d’échanges autour de l’organisation du travail en production ovine

Trois journées d’échanges autour de l’organisation du travail en production ovine

Paru le 12/07/2018

Plus d’une quarantaine d’éleveurs, conseillers et enseignants, répartis en trois groupes locaux, se sont réunis dans le cadre du projet AmTrav’Ovin. Ils ont échangé le matin sur les conditions de travail en élevage ovin et plus particulièrement sur les leviers pour les améliorer et visité l’après-midi une exploitation ayant déjà réfléchi à l’organisation du travail.

En Occitanie, les participants, réunis en Aveyron, ont particulièrement insisté sur le juste équilibre entre passion et travail au quotidien. Le métier est prenant, il est nécessaire de trouver les moyens pour lâcher prise, savoir déléguer, ne pas être prisonnier de ses brebis et surtout prendre du recul, notamment en production laitière avec une astreinte plus contraignante.

Dans le bassin Charolais, les éleveurs, techniciens et enseignants de l’Allier, Nièvre, Cher, Saône-et-Loire et Puy-de-Dôme, se sont retrouvés dans l’Allier. En élevage à l’herbe, ce sont les manipulations à répétition et dans des conditions parfois pénibles qui sont ressenties comme pesantes. L’importance des relations homme-animal n’est pas assez connue et/ou prise en compte notamment pour la manipulation des animaux.

Enfin dans le Grand Est, le groupe, réuni dans la Marne, considère qu’il faut d’abord travailler avec sa tête pour gagner en efficacité et réduire la fatigue. Les éleveurs doivent réfléchir sur la globalité de leur exploitation, définir leurs priorités et le cap à tenir sur le long terme tout en sachant s’adapter aux évolutions, les anticiper au maximum et en se faisant accompagner.

Pour tous, la durabilité de l’agriculture implique également celle de l’éleveur. Le travail en élevage engage l’exploitant et aussi sa famille, il s’inscrit dans un large environnement professionnel et de voisinage. L’amélioration du bien-être au travail est complexe car multifactorielle.

La richesse des échanges a montré une nouvelle fois que la passion pour leur métier était commune à tous les éleveurs et aussi la diversité de leurs préoccupations (santé, efficacité, pénibilité). La mixité a fait émerger des thématiques rarement abordées sur le travail dans des groupes composés seulement d’éleveurs, comme la santé ou la transmission. Trois autres groupes se réuniront dans 3 autres régions cet automne pour enrichir le partage des expériences et d’expertise et mettre en avant de nouvelles pistes d’investigations.

———————————————————————-

Des groupes pluri-métiers pour accompagner le projet AmTrav’Ovin

Composés d’éleveurs, d’enseignants et de conseillers, six groupes ont été constitués dans les différentes régions impliquées dans le projet. Ils se réuniront à des moments clés et visent à :

• apporter leur expertise par rapport au choix des innovations et à la construction des outils et des leviers d’amélioration du travail,
• créer du lien entre les différentes actions,
• promouvoir localement les résultats

Répartition géographique des Groupes Pluri-Métiers AmTrav’Ovin

 

Pour en savoir plus sur le projet AmTrav’Ovin, visionner la plaquette de présentation

Téléchargements

Plaquette projet AmTrav'Ovin

Partager cet article sur : TwitterFacebook