Accueil>Espace presse et actualités>Communiqués de presse>Pendant combien de temps mangerons-nous encore de l’agneau français ?

Pendant combien de temps mangerons-nous encore de l’agneau français ?

Dans un secteur où la demande est supérieure à l’offre (4 agneaux consommés sur 10 sont français), d’un marché favorable avec des prix stables, l’élevage de brebis offre de réelles perspectives qui doivent permettre l’installation ou la diversification d’éleveurs souhaitant allier qualité de leur revenu et de leur travail.

Si le renouvellement des générations et l’installation de 8 à 10 000 éleveurs d’ici 10 ans est un sujet prioritaire pour la filière, expliquer l’attractivité du métier l’est également.

L’éleveur de brebis d’aujourd’hui est moderne, entrepreneur et dynamique, garant d’une production de qualité et en phase avec leur temps. Grâce à la Politique Agricole Commune (PAC) et aux aides de Bruxelles, les conditions d’installation sont favorables. L’élevage ovin est respectueux de l’animal, de la nature et de l’environnement. L’éleveur de brebis occupe des espaces qui seraient sans lui délaissés. A chaque région, à chaque terroir, correspondent des conduites d’élevage et des races qui en sont issus. C’est ainsi que l’élevage ovin garantit la pérennité et la diversité des paysages. Il contribue au dynamisme d’une filière structurée qui agit pour le développement et la valorisation de l’élevage ovin et de ses produits.

 


Pour une interview d’un éleveur de brebis, une visite d’élevage, un reportage sur la filière, une photo…

Marylène Bezamat ● Service presse « Inn’Ovin » ● Tel : 06 03 99 62 07

Téléchargements

CP Pâques

Partager cet article sur : TwitterFacebook